Nouveau Les lamprologues Agrandir l'image

Les lamprologues

AFC03

Nouveau

Un ouvrage de Patrick TAWIL de l’Association France Cichlid ; 232 pages de photos et de textes exclusifs.

Plus de détails

Attention : dernières pièces disponibles !

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 30 points de fidélité. Votre panier totalisera 30 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,50 €.


30,00 €

En savoir plus

Les lamprologues ou Lamprologini doivent leur nom au genre type de la lignée, Lamprologus, lequel, de racines grecques, peut se traduire grosso modo par « qui parle brillamment ». Ce parler est bien entendu celui de la livrée, ce qui vous inonde de perplexité lorsque vous voyez pour la première fois la coloration de Lamprologus congoensis, première espèce et type du genre : un gris anthracite éblouissant ?! Ah, c’est vrai : les écailles des flancs sont brillantes chez les mâles, ceci explique cela… Chez les autres membres du genre, à présent restreint aux espèces fluviatiles congolaises, c’est souvent pire. Il y en a même un qui est d’une pâleur cadavérique : il s’agit de Lamprologus lethops, le seul cichlidé complètement aveugle, qui a perdu, outre ses yeux, toute coloration dans son habitat totalement obscur des profondeurs du fleuve Congo. Certes, dans le Tanganyika, il y a aussi Neolamprologus leleupi, qui est généralement jaune orangé éclatant… mais souvent aussi beige, gris, voire tout noir. Et de toute façon, ce n’est pas la règle dans la lignée. Bref, il faudra vous y faire : un lamprologue qui se respecte, c’est gris !

Mais alors, puisque ces poissons sont si ternes, qu’est-ce qui peut bien expliquer l’engouement, voire le fanatisme que peuvent susciter ces lamprologues chez les amateurs de cichlidés du Tanganyika ? Si ces poissons sont si attrayants, c’est bien parce que l’immense variété de leurs comportements fait bien plus que compenser leurs couleurs discrètes. Discrètes mais rarement absentes, et presque toujours mises en valeur par l’élégance du patron et de la morphologie, comme chez les très populaires Julidochromis, qui sont bien souvent l’appât auquel mordront les futurs amateurs de cichlidés du Tanganyika en général et de lamprologues en particulier, comme ce fut le cas pour l’auteur de ces lignes il y a longtemps maintenant. C’est donc à une revue de la totalité des espèces connues (et d’une majorité de variétés) que ce dernier vous convie à travers ces pages.

Format 22 x 30 cm

30 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...